Rendez-vous au :
06 38 89 93 83

Les différentes thérapies

La psychothérapie analytique

Cette thérapie par la parole se déroule en face à face, l’attitude du thérapeute sera donc visible et renverra une image sécurisante sur laquelle le patient pourra s’appuyer. Un peu comme la psychanalyse, le patient sera invité par le thérapeute à parler de ce qu’il veut et de ce qui lui passe par la tête, cela s’appelle la libre association, elle permet à la personne d’exprimer des sentiments douloureux ou des conflits dont il n’est pas toujours conscient.

Une fois verbalisée, une prise de conscience est possible, et le dénouement du problème peut alors commencer …
Le rôle du psy sera de rendre au patient ce qu’il vient de dire de façon reformuler et avec de la distance et parfois une interprétation pour redonner à la personne une capacité de réflexion constructive.


La psychanalyse

La séance pour le patient se déroule sur un divan, le psy est assis à coté mais pas à la vue de ce dernier. Ce protocole permet un certain lâcher prise. Le patient est invité par le thérapeute à parler de ce qui lui passe par la tête, c’est la libre association. La personne va alors pouvoir exprimer des sentiments douloureux ou des conflits dont il n’est pas toujours conscient. C’est une méthode d’investigation qui consiste essentiellement à la mise en évidence de la signification inconsciente des paroles, des actions, des productions imaginaires (rêves, fantasmes, délires, lapsus, actes manqués etc. …) d’un sujet.

Il est possible d’entamer une psychanalyse tout simplement parce que l’on ressent une gêne, pas forcément fort douloureuse, mais tenace ; une sorte de cailloux dans la chaussure qui limite nos possibilités d’être bien. Certaines personnes le font juste pour apprendre à se connaitre et pour mieux décrypter leurs actions.
En bref, reconnaître le non-sens de son existence pour apprendre à mieux vivre avec soi-même, avec l’aide bienveillante et neutre du psychanalyste.


La Thérapie de Soutien

Cette thérapie est un soutien psychologique. Elle a pour objectif d’apporter un soutien moral et d’accompagner le patient à surmonter ses difficultés. Elle ne vise pas l’obtention de remaniements psychologiques profonds, mais plutôt un renforcement des capacités adaptatives de la personne.

Le thérapeute sera là pour soutenir la personne à traverser une épreuve à un moment critique de sa vie comme un deuil, un divorce, une séparation ou autre situation que la personne seule n’arrive pas à surmonter. Il se peut aussi qu’un diagnostic pathologique ait été posé, il sera alors conseillé d’entamer une thérapie de soutien afin d’aider le patient à gérer sa maladie au quotidien. Le thérapeute établira un climat de confiance, de bienveillance, donc une certaine sécurité pour que la personne puisse soutenir ses problèmes de dysfonctionnement.


Développement personnel

Cette méthode est destinée à la valorisation des talents et du potentiel de la personne. Le thérapeute aidera le patient à reconnaître ses acquis afin de développer ses projets pour mieux les concrétiser. Cet accompagnement peut se faire dans le cadre de projets professionnels, familiaux, sociaux ou tout simplement dans un désir de changement de soi-même. Cela ne relève pas de la psychothérapie, mais ce n’est pas non plus du coaching de vie, car la personne est aiguillée dans ses choix et structurée dans ses projets sans parti pris du thérapeute. Vous serez juste guidé pour devenir l’acteur principal de votre vie.


Consultante en RH

Ce sont des déplacements et des permanences dans les entreprises, qui ont pour but de soutenir l’employeur et ses collaborateurs dans une démarche et un souci des risques psychosociaux ou la mise en place d’une écoute psychologique, afin d’aider les salariés à mieux vivre leur vie et leurs relations socioprofessionnelles. Les salariés auront la possibilité d’être reçus par le thérapeute afin de définir leurs besoins, qu’ils soient d’ordres professionnels, sociaux ou familiaux. L’objectif sera de les aider à se réapproprier leurs capacités à pouvoir gérer leurs émotions, les guider vers des démarches appropriées s’ils ont un projet professionnel ou familial, ou un soutien psychologique s’ils traversent une épreuve particulière, comme un deuil, une maladie, ou toutes autres raisons traumatisantes. Pour l’employeur, ce sera plus qu’un service mis en place pour ses salariés, il s’agira d’une prévention des RPS, ainsi que l’assurance d’une bonne argumentation en cas d’accusation de non-prise en charge de la santé mentale et de l’intégrité de ses collaborateurs. Un service qui lui permettra d’anticiper un mouvement visant à déstabiliser l’engagement envers ses salariés.

Mentions légales Dixionline : Création de sites Montpellier